Au Sud

De luxuriantes îles tropicales, de splendides plages ombragées de palmiers, des récifs de corail avec une flore et une faune maritimes uniques, des grottes cachées et des lagunes, des villages de pêcheurs avec des gens sympathiques, des parcs naturels isolés, des collines boisées, des plantations de caoutchouc, des réserves sauvages naturelles – voilà ce que promet le Sud de la Thaïlande.

 

La « trompe d’éléphant » s’étend sur plus de 1200 km entre Bangkok et la Malaisie. Des montagnes boisées dominent l’intérieur du pays. Le Sud contient 14 provinces, limitées par le Golfe du Siam à l’Est et Maynmar à l’Ouest ainsi que l’Océan indien.

 

Phuket – La perle du Sud

Avec ses 543 kilomètres carrés, la plus grande île de la Thaïlande était autrefois la plus riche province de Thaïlande grâce aux dépôts d’étain et aux plantations de caoutchouc. C’est seulement à partir de 1973 que le tourisme s’est peu à peu développé. Les plages de Phuket offrent une diversité de paysages surprenante – des adorables baies d’eau claire et de sable fin blanc bordées de palmiers aux côtes sauvages avec des falaises abruptes aux ressacs imposants. Les plus belles plages de sable se trouvent presque exclusivement à l’Ouest de l’île. Sur la côte Est, des plantations, des champs de riz et des forêts de mangrove charment les visiteurs. A Phuket, les vacanciers vivent des vacances de rêve.

 

Krabi – Paysage unique au Sud

Dans le milieu des années huitante, les premiers globe-trotters arrivèrent à Krabi et découvrirent les magnifiques plages de sable blanc, entourées de falaises de ronces. Comme dans un conte, les étranges formations calcaires émergeaient de la mer d’Andaman sous forme de pics en aiguille ou de petites îles en demi-cercle – abritant des grottes secrètes et bordées de plages de sable blanc. Mais il n’y a pas que les plages qui attirent les touristes à Krabi. La province a beaucoup à offrir avec son paysage unique de falaises, cascades, baies et jardins de corail. Depuis mars 2006, Krabi est un nouvel aéroport international, ce qui signifie que la douane et l’immigration peuvent être réglées à Krabi ; les bagages peuvent aussi être envoyés de Zurich à Krabi.

 

Ko Phi Phi – île de rêve, île de charme

Les deux îles de Phi Phi Don et Phi Phi Le enchantent les touristes à longueur d’année avec leurs superbes plages de sable blanc et l’eau turquoise et transparente. Phi Phi Le est inhabitée, alors que Phi Phi Don offre de nombreuses possibilités d’hébergement allant du plus simple bungalow à l'hôtel le plus luxueux. Maya Bay est mondialement connue et fait partie des dix plus belles plages du monde. Elle doit aussi sa popularité au fait que le film « La plage » avec Leonardo di Caprio y a été tourné en 1999. Ko Phi Phi fait battre fort le cœur des plongeurs: les deux îles offrent un vaste domaine de plongée avec une quantité incroyable de poissons.

 

Ko Lanta – Plages solitaires et paysage méconnu

Ko Lanta est incontournable. L'île a été équipée d’un réseau électrique en 1996, et d’un réseau téléphonique en 2001 seulement. Ko Lanta est un groupe d’îles qui contient 52 îles, couvertes de forêts à 76%. Depuis que le tourisme est arrivé à Ko Lanta, quelques restaurants, pubs et magasins ont ouvert et de somptueux hôtels de luxe qui se fondent dans le paysage. Dans cette région se côtoient des amoureux de la nature et des amateurs de calme et de silence ainsi que des férus de sport et des familles avec enfants.

 

Trang – Bijou à l’écart de la foule touristique

Celui qui cherche le calme et le repos loin de la foule de touristes est largement servi à Trang. La distance qui la sépare de Bangkok est la raison pour laquelle le tourisme ne se développe que très peu dans cette île, en dépit du paysage somptueux. La plupart des vacanciers sont attirés par les plages situées entre 20 et 35 kilomètres de la ville. Les belles et reposantes plages de sable offrent une vue superbe sur les formations de calcaire typiques de la province. Pour changer de la plage, il y a le parc national Khao-Chong qui vaut le détour. Avec ses forêts tropicales sauvages et trois cascades, il est l’une des curiosités les plus intéressantes du Sud. Une excursion dans le monde des îles au large de la côte est également recommandée. Les quelques 50 îles et petites îles ne sont jusqu’à présent pas accessibles au tourisme mais attendent d’être découvertes. Leurs plages de sable de rêve, leurs coraux et la diversité du monde animal valent aujord’hui largement le détour pour les amateurs de calme.

 

Ko Kradan – Perle des mers du Sud pour se reposer, nager et plonger

La petite île de Ko Kradan est à moitié recouverte de plantations de caoutchouc et de coco. La forêt dense qui recouvre le reste appartient au parc national de Had Chao Mai. L’île, qui ne peut être atteinte que par bateaux de croisières ou Longtails est particulièrement appréciée des randonneurs solitaires et des touristes. L’île contient deux magnifiques plages de sable et un excellent domaine de plongée avec des récifs de corail.

 

Khao Lak – Diversité tropicale

Celui qui recherche le calme et le repos est parfaitement bien tombé à Khao Lak. Plonger, se baigner, marcher et se relaxer sont les activités à exercer dans ce lieu ; en revanche, la vie nocturne n’y est pas passionnante. Pour changer des plages, il y a les parcs nationaux. La faune et la flore tropicales font de chaque trekking une aventure excitante. Le groupe d’îles avoisinant Ko Similan et Ko Surin est considéré comme l’un des plus beaux domaines de plongée du pays. Khao Lak se trouve à environ 90 minutes (70 à 80 kilomètres) au Nord de l’aéroport international de Phuket sur la côte thaïlandaise Sud du continent. Des plages aux fantastiques côtes escarpées en arrière-plan bordent sur des kilomètres les côtes de la province.

 

Ko Pha Ngan – île paradisiaque méconnue

L‘île de Ko Pha Ngan s’étend à 20 kilomètres au Nord de Ko Samui. Les voyageurs y trouvent une diversité de baies solitaires, uniquement accessibles par bateau. Au Sud-Est de l’île se trouve la célèbre plage de Hat Bin. Connue pour sa vie nocturne excitante, Ko Pha Ngan offre une atmosphère de rêve. Les baies jumelles de Thon Nai Pan situées au Nord-Est offrent en dehors d’un hébergement confortable un monde marin idéal pour la plongée. Un peu plus au Sud se trouve une impressionnante cascade qui était autrefois l’un des lieux favori du grand roi de Thaïlande Chulalongkorn.

 

Ko Chang – Expérience inoubliable

L’île appartient à l’archipel qui compte 52 îles au total, dont Ko Chang, la plus grande. En  fait, Ko Chang est un parc national dont seule la côte Est est ouverte au tourisme. La destination offre un hébergement adapté à tous les budgets. Des hébergements simples côtoient de luxueuses oasis de détente. L’impressionnante nature du pays est entourée de magnifiques plages de sable. Sur l’île, il y a beaucoup à découvrir, Ko Chang offre à ses hôtes une foule d’activités : de la plongée dans les impressionnants récifs de corail, des tours à dos d’éléphants, du trekking, du mountain bike ou des excursions en kayak à l’intérieur du pays vallonné. L’itinéraire le plus court pour se rendre à Ko Chang, c’est de voler vers l’aéroport de Trat et de continuer en bac en direction de l’île.

 

Ko Samui – Mélange parfait

Calme et repos dans un environnement tropical de rêve, on trouve sur 26 kilomètres les plus belles plages de sable, principalement à l’Est de l’île. Ici, il est facile pour les hôtes d’oublier définitivement le quotidien et le temps d’Europe centrale et de laisser leur âme vagabonder. Lorsqu’à la longue on se lasse des plages, Ko Samui offre une quantité de merveilles de la nature et de trésors culturels pour se divertir. Pour une randonnée aventurière d’un jour, une excursion au parc national d‘Ang-Thong s’impose, un groupe de 40 îles au Nord-Est de Ko Samui avec d’impressionnants paysages maritimes. La visite de la statue du grand Bouddha sur la petite île de Ko Fan est également recommandée ainsi que les pittoresques cascades: Hin Lat se situe aux environs de Nathon; Na Muang se déverse au Sud-Est sur une distance de 30 mètres dans un bassin d’eau claire tapissé de sable au fond qui invite à la baignade.

 

Hua Hin – Côte d’or thaïlandaise

Hua Hin se trouve au Sud de Bangkok et il est fortement conseillé de s’y rendre en train. La gare, restaurée avec soin, vaut à elle seule le déplacement. La ville est également la plus ancienne station balnéaire de Thaïlande. Le roi Rama VII avait bâti ici sa résidence d’été en 1926. Aujourd’hui, la famille royale l’utilise comme domicile fixe. Hua Hin s'est développée en véritable mecque du golf au cours des dernières années. La destination attire les golfeurs du monde entier, car non seulement le green est exceptionnel, mais les hôtels sont aussi remarquables. Chaque année, de nouveaux hôtels et boutiques voient le jour. Hua Hin se métamorphose peu à peu en un lieu touristique mondain.