Top
Image Alt

Assouplissement des conditions d’entrée à partir du 1er juillet

Sonnenuntergangsstimmung in Ayutthaya Thailand beim Wat Chaiwatthanaram

Assouplissement des conditions d’entrée à partir du 1er juillet

À partir du 1er juillet 2022, la Thaïlande assouplira ses conditions d’entrée. L’enregistrement pour l’obtention du Thai Pass ainsi que la nécessité de conclure une assurance seront supprimés.

Personnes vaccinées (deux doses)

Désormais, une preuve de vaccination complète (deux doses) datant d’au moins 14 jours avec un vaccin autorisé en Thaïlande suffira pour entrer dans le pays. Sur demande, les voyageurs sont cependant tenus de présenter leur certificat de vaccination.

Les vaccins COVID-19 suivants sont acceptés : AstraZeneca, Sinovac, Biontech-Pfizer, Johnson & Johnson, Moderna, Sinopharm et Sputnik V. Il est également possible d’entrer sur le territoire avec un vaccin croisé.

Un formulaire T8 doit également être rempli et présenté sur demande.

Personnes non vaccinées (zero ou une dose)

Les personnes non vaccinées ou n’ayant reçu qu’une dose de vaccin au moins 14 jours avant le début du séjour avec l’un des vaccins susmentionnés sont tenues d’effectuer un test PCR ou un test rapide antigénique professionnel au maximum 72 heures avant le début du voyage. Ils doivent égalementprésenter le résultat sur demande, sous format papier ou électronique.

Un formulaire T8 doit également être rempli et présenté sur demande.

Personnes guéries 

L’entrée pour les personnes guéries avec une dose de vaccin datant d’au moins 14 jours avant le début du séjour avec l’un des vaccins susmentionnés est également possible. Dans ce cas, une preuve de guérison doit être fournie en plus du certificat de vaccination.

Un formulaire T8 doit également être rempli et présenté sur demande.

Informations générales

-Les enfants jusqu’à 11 ans voyageant avec leurs parents/tuteurs légaux n’ont pas besoin d’être vaccinés. Les adolescents non accompagnés âgés de 12 à 17 ans doivent être vaccinés avec au moins une dose. Si ces adolescents voyagent avec des tuteurs légaux, cette règle ne s’applique pas. Les voyageurs qui présentent des symptômes similaires à ceux du COVID doivent subir un test de dépistage.

-Les voyageurs qui contractent le Covid-19 durant leur séjour sont admis dans un hôpital local ou placés en isolement dans leur chambre d’hôtel pendant dix jours. Pendant cette période, la chambre d’hôtel ne doit pas être quittée et les voyageurs doivent se conformer aux instructions des autorités sanitaires locales concernant l’isolement dans la chambre d’hôtel (observation et enregistrement des symptômes, tests réguliers, etc.)

Au terme des dix jours d’isolement, les voyageurs reçoivent un certificat médical de l’hôpital attestant que l’isolement obligatoire en chambre d’hôtel est terminé et qu’ils peuvent quitter la chambre. Ils doivent toutefois, le cas échéant, suivre les consignes de post-quarantaine établies par le médecin traitant.

Si un enfant et ses parents/tuteurs tombent tous deux malades, il est important qu’ils restent ensemble et soient traités tel un groupe familial.

Dans les cas où seul un enfant est infecté, mais que les parents/tuteurs sont épargnés, l’enfant est admis à l’hôpital. Si ses parents/tuteurs ont moins de 60 ans et ne souffrent d’aucune maladie congénitale, ils peuvent accompagner leur enfant à l’hôpital.Sur place, les voyageurs sont invités à respecter les règles de santé et de sécurité en vigueur.

-Attention : le Centre for COVID-19 Situation Administration (CCSA), organisme d’État, peut modifier les conditions d’entrée à tout moment.

-Une copie du visa est également nécessaire si le voyageur effectuer un séjour de plus de 30 jours dans le pays.