Top
Image Alt

Planification du voyage

Bien préparé pour le pays du sourire

Pour entrer en Thaïlande, les citoyens suisses ont besoin d’un passeport en cours de validité, valable au moins six mois après la date de départ du voyage. Les mêmes conditions s’appliquent aux passeports provisoires ou aux passeports d’urgence. Aucun visa n’est requis pour un séjour de 30 jours (29 nuits) maximum (si l’entrée se fait par les aéroports internationaux). En cas d’entrée par voie terrestre ou maritime, le voyageur n’a le droit d’entrer dans le pays que deux fois par année civile, pour un maximum de 29 nuits par séjour sans visa. Les voyageurs qui prévoient un séjour plus long en tant que touriste en Thaïlande doivent demander un visa de touriste avant leur arrivée dans le pays. Les voyageurs voyageant à des fins autres que touristiques doivent demander un visa avant d’entrer en Thaïlande. Pour de plus amples informations, merci de consulter le site officiel de l’ambassade de Thaïlande.

Merci de bien vouloir prendre en considération que l’Office du tourisme thaïlandais n’est pas autorisé à donner des informations sur les visas ou les conditions d’entrée dans le pays.

Plus de conseils pour les voyages à destination de la Thaïlande

Ambassades et consulats

Royal Thai Embassy, Bern
Kirchstrasse 56, 3097 Bern-Liebefeld
Tel. +41 31 970 34 27 +41 31 970 34 27
E-Mail
Site Internet
Heures d’ouverture:
Du lundi au vendredi, de 09h à 12h

 

Royal Thai Consulate-General Basel
Aeschenvorstadt 71, Case postale, 4051 Basel
Adresse de livraison: case postale, 4010 Basel
Tel. +41 31 970 34 27 +41 61 206 45 65
E-Mail
Site Internet
Heures d’ouverture:
Du lundi au vendredi, de 09h à 11h30

 

Consulat Général Royal de Thaïlande
Rue Liotard 4
Case Postale 154
1202 Genève
Tel. +41 31 970 34 27 022 311 07 23
E-Mail
Site Internet

 

Königlich-Thailändisches Generalkonsulat Zürich
Löwenstrasse 42 (4ème étage)
8021 Zürich
Tel. +41 31 970 34 27 043 344 70 00
Fax: 043 344 70 01
E-Mail
Site Internet

 

Embassy of Switzerland
35 North Wireless Road
Bangkok 10330
THAILAND
Tel. +41 31 970 34 27 +66 2 674 69 00
Heures d’ouverture:
Du lundi au vendredi, de 09h à 11h30
Fax: 0066 2 255 44 81
En cas d’urgence en dehors des heures de bureau, le numéro suivant est joignable : 0066 1 822 49 21 (jusqu’à minuit).
E-Mail
Site Internet

Soins médicaux

Vaccins
Aucune vaccination obligatoire n’est requise pour entrer en Thaïlande. Il est toutefois conseillé de consulter un médecin de famille ou d’appeler l’institut de médecine tropicale le plus proche. La vaccination contre l’hépatite A (ou B si nécessaire) est recommandée, ainsi qu’un rappel pour les vaccins contre le tétanos, la diphtérie et la polio.

En raison des nombreux effets secondaires observés, de plus en plus de médecins et d’instituts tropicaux s’abstiennent de recommander une prophylaxie du paludisme. Dans tous les cas, cependant, les visiteurs doivent avoir dans leurs bagages un médicament d’urgence approprié lorsqu’ils voyagent dans des zones à risque – telles que les régions frontalières avec les pays voisins de la Thaïlande – et consulter un médecin par sécurité en cas de symptômes. La meilleure protection contre le paludisme – et parfois le virus de la dengue – intervient après le coucher du soleil avec une prévention par des pulvérisations de spray antimoustiques, des spirales d’encens, des vêtements qui couvrent le corps et des moustiquaires. Des informations détaillées à ce sujet peuvent être obtenues auprès de son médecin de voyage.

Trousse de premiers secours et hôpital
Dans les pharmacies thaïlandaises, on trouve généralement tous les médicaments habituels contre les maux de tête, la diarrhée ou encore la fièvre. Néanmoins, il peut se révéler utile d’emporter une petite pharmacie de poche pour être sûr de parer à toute éventualité. Outre les médicaments contre les maux de tête, la diarrhée ou la fièvre, il est également conseillé d’emporter des lotions contre les coups de soleil et les piqûres de moustiques. Naturellement, il ne faut pas oublier sa crème solaire ni les sprays anti-moustiques. Ces derniers peuvent également être achetés dans tous les supermarchés thaïlandais, la plupart du temps à base de citronnelle. Il convient de faire attention lorsque l’on emporte dans sa valise des médicaments uniquement délivrables sur ordonnance. Il est recommandé d’avoir une lettre de confirmation de son médecin de famille en anglais ou, en cas de doute, de contacter les autorités douanières thaïlandaises afin d’éviter des problèmes à l’entrée.

Les hôpitaux exigent souvent un paiement préalable, soit par carte de crédit, soit en espèces. Pour les procédures mineures, le paiement se fait simplement à la caisse après le traitement. Pour les traitements plus étendus, la clinique peut également demander une garantie à la compagnie d’assurance maladie. Il est important de s’assurer à l’avance que la compagnie d’assurance maladie couvre également les frais dans les pays lointains.

Hygiène et santé
Il est préférable de boire de l’eau en bouteille plutôt qu’au robinet. Dans les hôtels répondant aux standards européens, il y a très peu à se soucier de la nourriture. Dans les restaurants locaux ou les échoppes de rue en revanche, il est nécessaire de prendre des précautions sanitaires avec des plats tels que des salades, des glaces ou des fruits en tranches.

Le moyen le plus simple de se protéger contre les piqûres de moustiques et donc aussi contre les maladies transmises par ces derniers, comme la malaria ou la dengue, est d’utiliser des sprays anti-moustiques, qui sont disponibles dans tous les supermarchés ou pharmacies de Thaïlande.

Réglementation douanière

Modalités d’importation en Thaïlande

Outre les effets personnels, les articles suivants peuvent également être importés :

  • 200 cigarettes ou 250 g de tabac
  • 1 litre de vin ou 1 litre de spiritueux. Les boissons contenant plus de 40% d’alcool sont interdites en Thaïlande, également à l’importation.
  • Un appareil photo et une caméra peuvent être importés en Thaïlande hors taxes. Tout matériel supplémentaire doit être déclaré à la douane à l’entrée sur le territoire.
  • Un drone peut être importé pour un usage personnel, mais il doit être déclaré auprès des autorités.
  • L’importation ou l’exportation de devises étrangères vers ou depuis la Thaïlande est illimitée, mais les devises étrangères d’une valeur supérieure à 20 000 USD doivent être déclarées à la douane. Le baht thaïlandais peut être importé et exporté jusqu’à 20 000 THB sans obligation de déclarer.
  • Si la valeur des effets personnels dépasse 20 000 THB, ils doivent être déclarés à la douane.

L’importation et l’exportation des produits suivants est interdite

  • Les armes à feu
  • Tous types de narcotiques/drogues. De nombreux médicaments sont soumis à des restrictions ou à des interdictions d’importation et d’exportation du fait qu’ils sont considérés comme des drogues. De plus amples informations sont disponibles sur le site Internet de l’administration thaïlandaise chargée des drogues. Pour certains médicaments, une autorisation doit être obtenue au préalable.
  • Le matériel ou des images pornographiques
  • Les cigarettes électroniques et les vaporisateurs
  • Tout article portant le drapeau thaïlandais, même si ces articles peuvent être achetés sur place.
  • Produits provenant d’animaux (viande, fromage, etc.), souvenirs de coquillages, de coléoptères, etc.
  • Les plantes et parties de plantes
  • De manière générale : laisser la nourriture à la maison
  • Les figurines ou les têtes de Bouddha
  • Les contrefaçons de produits de marque

Devise et conversion monétaire

Monnaie et méthodes de paiement
La devise nationale thaïlandaise est le baht. Actuellement, 1 franc suisse correspond à environ 100 THB. Il existe différentes méthodes pour échanger de l’argent en Thaïlande : hormis les grands hôtels et les banques, il existe également des changeurs de monnaie licenciés. Le taux de change actuel peut être consulté en permanence sur le site Internet de la Banque de Thaïlande.

La plupart des hôtels, des restaurants et des magasins acceptent les principales cartes de crédit telles que Visa ou Mastercard. Avec une carte de crédit ou une carte CE (avec l’emblème Maestro), on peut également retirer de l’argent à presque tous les distributeurs automatiques – prière de se renseigner auprès de la banque pour connaître les frais encourus.

Change de monnaie
Pour changer de l’argent pendant un voyage en Thaïlande, il existe plusieurs possibilités.

Changer son argent au préalable en Suisse : Cette possibilité est pratique, car on ne doit pas changer d’argent sur place, mais des commissions généralement très élevées s’appliquent ou le mauvais taux de change auprès des banques en Suisse n’est pas favorable, car ces dernières doivent généralement commander des bahts thaïlandais de leur côté.

Changer son argent en Thaïlande : Cette option est généralement moins chère que le change en Suisse, car on bénéficie généralement d’un meilleur taux de change en Thaïlande. En dehors des banques et de nombreux grands hôtels, il est également possible de changer de l’argent en Thaïlande dans des bureaux de change agréés, qui offrent souvent un meilleur taux de change. Il y a notamment de nombreux guichets bancaires à l’aéroport international de Bangkok.

Retirer de l’argent aux distributeurs automatiques de billets (DAB) : Avec les cartes de crédit habituelles ou une carte EC (avec le symbole Maestro), de l’argent peut être retiré dans presque tous les distributeurs automatiques en Thaïlande. Cette possibilité est très pratique, car on ne transporte ainsi pas une grande quantité d’argent liquide avec soi. Au préalable, il convient de clarifier avec sa banque des frais prélevés pour chaque retrait à l’étranger. En outre, certains distributeurs automatiques de billets facturent des frais de service.

Habillement

Les textiles légers et aérés en coton sont recommandés, ainsi que des chaussures légères pour les températures élevées et le climat tropical – les tissus synthétiques collent généralement au corps de manière inconfortable par temps chaud ! Les soirs de saison froide, certains visiteurs trouvent parfois confortable de porter un gilet fin ou un vêtement du même type.

Dans les régions montagneuses du nord de la Thaïlande, il peut aussi faire frais en hiver. Il est donc conseillé d’avoir une veste ou un pull dans ses bagages lors d’un voyage dans cette partie du pays.

Pour les randonnées dans la jungle et les trekkings, il est recommandé de porter des vêtements fins couvrant les bras et les jambes, de préférence de couleur claire.

Merci de noter que les hôtels, les restaurants et les centres commerciaux en Thaïlande sont presque toujours climatisés. Il en va de même pour les moyens de transport tels que les taxis, les métros ou les limousines d’hôtel. Les personnes frileuses ont tout intérêt à toujours emporter une veste légère ou un sweat-shirt avec eux.

Les vêtements de loisirs décontractés sont tout à fait adaptés pour les séjours balnéaires. Toutefois, pour sortir le soir, il vaut mieux prévoir quelques affaires élégantes dans ses bagages.

Le soleil est très chaud et tape fort dans de nombreux endroits en Thaïlande. Les enfants en particulier doivent toujours porter un couvre-chef au soleil, mais cette recommandation s’applique aussi aux adultes également en cas d’exposition prolongée au soleil, ainsi que le port d’habit de couleurs claires. Une protection solaire suffisante avec des crèmes à indice de protection solaire doit toujours se trouver à portée de main, même par temps nuageux. Il est également important de boire beaucoup pour éviter la déshydratation.

En règle générale, le code vestimentaire en Thaïlande est plutôt décontracté en raison des températures chaudes. Toutefois, dans certains hôtels ou restaurants haut de gamme, des pantalons longs et des vêtements appropriés ainsi que des chaussures fermées pour les hommes sont obligatoires le soir.

A l’intérieur des temples, les genoux, les épaules et le décolleté doivent obligatoirement être couverts !